le programme

Cambo-les-Bains, ville citoyenne

Notre volonté est de donner aux Camboars la possibilité de prendre en main la destinée de leur commune. Car nous n’envisageons pas notre mandat comme l’exercice isolé de quelques personnes imposant leurs choix à la majorité des habitant.e.s.
Nous serons attachés à informer, consulter, concerter, construire ensemble et ce, dans une
totale transparence :

  • L’information préalable aux actions et investissements possibles dans Cambo est indispensable à l’éclairage de la population, nécessaire à la construction de notre commune et à la vision globale de son devenir.
  • Consulter ensuite par des votes citoyens, des réunions publiques afin que chacun puisse s’exprimer et donner son avis. Les consultations s’appuieront sur des comités de quartier afin de recueillir les besoins spécifiques et particuliers de tous les camboars, enfants, jeunes, adultes sans oublier nos aînés.
  • Les consultations pourront être déclenchées par les élus en charge de la commune, les élus de l’opposition mais aussi par la population elle-même.
  • La concertation viendra ensuite pour accompagner le ou les projets. Il ne sert à rien d’informer et de consulter pour ensuite laisser libre champ à quelques experts. La concertation permettra à la population via les comités de quartier de définir en détail le ou les projets.
  • La co-construction permettra aux citoyens de Cambo de continuer à participer au projet et de vérifier, dans la transparence, le respect de leurs choix et des engagements pris par les élus. Pour les très gros projets, nous envisagerons la création de commissions collaboratives avec un élu référent, un membre expert du personnel communal et des citoyens volontaires pour la durée du projet.

Pour envisager une participation active des citoyens, nous souhaitons leur donner un réel
pouvoir de décision.

  • Nous nous appuierons sur des comités de quartier et commissions extra-municipales afin de recueillir les besoins spécifiques et particuliers de tous les usager.e.s, enfants, jeunes, adultes, aînés. Ils bénéficieront d’un budget participatif destiné à l’intérêt collectif, qui pourra aussi bien être destiné à l’amélioration du cadre de vie qu’à des projets en lien avec la solidarité. Les consultations pourront être déclenchées par les élu.e.s en charge de la commune comme par ceux de l’opposition, mais aussi par la population elle-même.
  • Nous créerons un suivi citoyen qui garantira le respect des choix et des engagements pris par les élu.e.s
  • Une fois par an, nous mettrons en place un conseil municipal des jeunes afin de recueillir leurs idées et leur donner le goût de la participation citoyenne.
  • Nous publierons un livret communal en support papier et numérique destiné tant aux nouveaux et nouvelles Camboars qu’aux résident.e.s, afin de renseigner sur le fonctionnement de la commune, de la Communauté d’Agglomération Pays Basque (CAPB) et des différents dispositifs existants.
  • Les associations représentent un élément moteur de notre vie communale et leur participation n’est plus à démontrer. Nous nous appuierons sur leur expertise pour animer Cambo et nous leur apporterons notre soutien pour travailler de concert.

Les citoyens de Cambo ont vécu des lendemains d’élections avec des élus en charge de la commune qui prennent leurs décisions en comité restreint, sans en rendre compte ou de façon partielle et partiale. Nous voulons en finir avec l’autocratie et construire une démocratie citoyenne participative qui s’appuiera sur une communication effective et efficiente en travaillant en toute transparence dans l’intérêt collectif.
Nous devons avoir une vision globale et à long terme sur les projets que nous engageons, afin qu’ils soient cohérents. Les projets doivent correspondre à un besoin de la population, il faut pour chacun évaluer l’impact social, écologique et économique, l’impact sur l’urbanisation, mais aussi l’inscrire dans un calendrier global de travaux engagés sur la commune…

Le Livret d’accueil

Cambo, bien que bénéficiant d’un attrait touristique, se vit tous les jours de l’année. Il est
important de créer un livret communal en support papier et numérique destiné tant aux néo-camboars qu’aux résidents. A quoi sert une mesure d’aide ou d’accompagnement si elle n’est connue que de quelques-uns ?
Ce livret aura pour mission de renseigner sur le fonctionnement de la commune mais aussi de répertorier toutes les aides possibles en cas de difficultés : la solidarité ne doit pas être qu’une intention.
Le site internet de la mairie accompagnera cette volonté. Il sera un outil au service de la population pour informer, communiquer sur les bonnes pratiques et enfin répertorier les services que peut offrir la commune ou la Communauté d’Agglomération du Pays Basque (CAPB)

Le suivi des projets

Au travers des comités de quartiers, des réunions publiques et de fiches de suivi sur le site de la mairie, nous communiquerons sur le suivi des projets. Nous apporterons une réelle culture du résultat.
Une action, un projet mèneront à un résultat quantifié et publié.
Si le bénéfice est décevant, il serait contre performant et hypocrite de le cacher ! Analysons-le pour ne pas répéter de mauvais choix et avoir une action encore plus pertinente.
Comme nous l’avons déjà dit, les commissions collaboratives (élu, personnel communal et citoyens) accompagneront les gros projets tant dans la co-construction que dans la publication des résultats.

Conseil Municipal

Il se réunit régulièrement pour évoquer des thèmes particuliers et mettre au vote des délibérations. Lors du dernier mandat, suite à une délibération à laquelle nous nous sommes opposés, les procès- verbaux n’apparaissent plus sur le site de la commune. Les comptes rendus publiés ne permettent pas de prendre connaissance des interrogations et des débats posés par les membres du conseil et par conséquent d’être éclairés sur les tenants et les aboutissants des décisions.

Nous apporterons deux modifications de fonctionnement du conseil municipal :

  • les procès-verbaux seront à nouveau intégralement publiés sur le site de la mairie.
  • un sujet pourra être mis à l’ordre du jour à la demande des élu.e.s minoritaires, l'opposition peut être constructive.

Une nouvelle fois, par ces mesures, nous favorisons le partage de l’information, la participation de tous, sans sectarisme, et ce, dans une totale transparence.

Comité de suivi de la transparence

Pour assurer cette transparence, nous aurons la culture du résultat.
Il peut parfois être difficile dans le quotidien d’avoir le recul nécessaire aux intentions fixées.
Un comité de suivi de la transparence, composé de 5 membres volontaires, bénévoles et non élus au conseil municipal sera constitué. Ce conseil sera, par ses remarques écrites annexées aux procès-verbaux du conseil municipal, un garant des bonnes pratiques de la transparence.
Il pourra s’auto-saisir ou être saisi par une partie de la population.

Anticiper et prévoir pour mieux gérer l’avenir de notre ville, tel est l’objectif que nous nous fixons.

  • Nous réaliserons un audit financier dès le début de notre mandat afin d’évaluer la situation financière et d’identifier les enjeux prospectifs des années à venir.
  • Nous souhaitons également maîtriser les dépenses en ayant une gestion rigoureuse de l’argent public.