L'urbanisme, une vision globale sur le long terme au service de la population

L’urbanisme dessine le Cambo de demain.
Il ne peut ressembler à une politique de saupoudrage, avec des projets mal pensés et sans vision globale de notre cité.
L’urbanisation doit permettre d’améliorer le vivre ensemble.
Les aménagements doivent être pensés pour répondre aux besoins de tous les publics, en favorisant la concertation des usagers (création de commissions extra-municipales citoyennes).

Le Plan Local d’Urbanisme (PLU) : l’outil de planification

Les élus doivent se saisir de cet outil pour définir les grands axes de l’aménagement de notre cité.

  • Lutter contre l’étalement urbain et l’artificialisation des sols (bétonnage)
  • Sanctuariser les terres agricoles

Notre première mesure sera de rendre les terres de Marienia et Mulienia à leur vocation agricole.

  • Constituer des réserves foncières par l’intermédiaire de l’EPFL (Etablissement public foncier local)
  • Créer des éco-quartiers par l’usage de ZAC ou ZAD pilotées par la collectivité

Une politique ambitieuse du logement

Penser l’habitat à Cambo, c’est aider la population locale à s’installer, notamment les jeunes.
Pour cela, nous voulons :

  • Créer du logement social. Rappelons qu’actuellement, Cambo ne compte que 7% de logements sociaux alors que la loi ALUR en exige 25%.
  • Favoriser le montage d’opérations citoyennes de type habitat participatif ou habitat en autopromotion
  • Favoriser aussi le développement d’initiatives de logements partagés ou colocation.
  • Etablir le diagnostic du bâti existant et travailler sur la réhabilitation des bâtiments vides par tous les outils financiers, notamment l’Office Foncier Solidaire (OFS)

Nous demanderons un changement de zonage, afin de taxer les résidences secondaires pour
construire du logement à vocation sociale.

Les espaces publics, lieux de vie et de rencontre

Nous souhaitons agir sur les espaces publics existants afin d’accroître et d’optimiser leur
utilisation :

  • Au parc St Joseph, lieu central de rencontre, créer une aire de pique-nique avec barbecue, faire évoluer la halle Bernadette Jougleux afin d'élargir ses fonctions et usages, penser à une guinguette d’animation saisonnière
  • Au stade Labéguerie : aménager les abords des installations de loisirs pour en faire un lieu plus accueillant et multigénérationnel, installer des bancs, végétaliser. Développer dans ce site, les chemins de mise en forme et valoriser les promenades.
  • Mettre en valeur le panorama de la rue des terrasses au niveau de l’église
  • Aménager les espaces publics dans les quartiers et lotissements : tables et bancs publics, jeux pour enfants, plantations...
  • Transformer certains espaces verts publics en jardins potagers populaires

Favoriser la place du piéton à Cambo.

  • Dans le centre bourg, tendre vers une piétonnisation en créant des aires supplémentaires de stationnement
  • Généraliser la création de trottoirs dans tout Cambo
  • Favoriser les liaisons entre quartiers
  • Améliorer la liaison piétonne Thermes / Bourg
  • Réouvrir les sentiers permettant de réaliser des balades (telle une boucle des collines, accessible depuis le centre bourg)
  • Réhabiliter le GR8

Nous prônons ainsi un renforcement des mobilités douces et une réappropriation de la commune par ses habitant.e.s. Ces pratiques seront un atout pour la population de Cambo. Nous impulserons aussi le tourisme de demain : familial, durable et raisonné, de bien-être et de santé.

Aménagements des bords de Nive

Cambo a des atouts naturels incontestables. Elle tire de son environnement l’une de ses
ressources les plus précieuses qui fait d’elle la ville d’eau la plus importante du Pays Basque.

Nous souhaitons développer un projet d’aménagement autour de la Nive qui permette de relier
le haut et le bas Cambo :

  • Initier la réhabilitation de Xerri Karrika : cette rue relie les deux visages de la commune.
  • Créer une plage fluviale sécurisée au quartier Haurtzain
  • Créer un sentier aménagé sur les berges de la Nive pour relier Cambo à Itxassou